Métiers auxquels la loi française impose les chaussures de sécurité

chaussures de sécurité

Publié le : 16 mars 20238 mins de lecture

Le port des chaussures de sécurité au travail est réglementé par la loi française. Certains métiers exigent des protections spécifiques au travail. Les chaussures de sécurité homme et femmes sont ainsi obligatoires. La réglementation concernant les chaussures de sécurité obligatoires pour un métier est précisée dans la norme ISO.

La norme EN ISO 20347

Pour réglementer les chaussures de travail à usage professionnel, on peut se référer à la norme EN ISO 20345 et EN ISO 20347. Précisons que la norme EN ISO 20345 concerne les chaussures de sécurité puisque la norme EN ISO 20347 définit les chaussures de travail sans embouts de protection contre l’écrasement et les chocs.

Les chaussures normées EN ISO 20345 permettent de certifier au minimum une chaussure qui doit être équipée d’une coque de protection résistant à une pression de 200 joules. D’autres classifications peuvent ensuite être définies selon l’usage. Parmi les 6 classifications principales de la norme EN 20345, on distingue la norme SB, S1, S2, S3, S4 et S5. Ces classifications touchent les caractéristiques obligatoires des chaussures de sécurité homme et femme.

Que dit le code du travail ?

Selon le code du travail, l’employeur est responsable de la sécurité et de la santé physique et mentale de ses salariés. Il doit prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité et leur protection sur le lieu de travail. Cela inclut l’obligation de porter des chaussures de sécurité appropriées lors de certaines tâches.

La réglementation et les obligations de l’employeur

Les chaussures de sécurité sont obligatoires dans les lieux de travail où les travailleurs sont exposés à des risques pour leurs pieds. L’employeur doit veiller à ce que le personnel porte des chaussures de sécurité conformes à la réglementation en vigueur et adaptées à la tâche à accomplir. Il doit également s’assurer que les chaussures soient entretenues et remplacées le cas échéant.

Normes additionnelles usuelles pour chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité au travail peuvent inclure une ou plusieurs normes additionnelles. Selon le travail à effectuer, l’employé devra porter les chaussures de sécurité appropriées. La norme P représente une chaussure équipée d’une semelle anti-perforation, la norme SRC (SRA ou SRB) indique une semelle antidérapante qui varie selon le type de sol. Les chaussures de sécurité possédant une norme à HRO sont dotées d’une semelle résistante à une chaleur atteignant jusqu’à 300 °C.

Les normes HI et CI indiquent que les chaussures possèdent une isolation contre la chaleur et contre le froid. Les normes WR et WRU qualifient les chaussures imperméables résistantes à l’immersion et les chaussures de sécurité imperméables (tige déperlante). Quant à la norme ESD, elle qualifie les chaussures capables de dissiper les décharges électrostatiques.

Quelques métiers nécessitant le port de chaussures de sécurité

Certains métiers à risques exigent l’utilisation de chaussures de sécurité pour la protection des travailleurs. Grâce à ces chaussures et bottes de protection, ils sont à l’abri de grands nombres de blessures qui sont souvent associés à l’impact d’un objet lourd ou la perforation. Les conditions de travail déterminent la chaussure de sécurité adaptée. Parmi les secteurs à risque, on peut citer les métiers suivants :

  • reliés au chantier BTP,
  • manutention de charges,
  • entretien des sols,
  • travaux électriques,
  • cuisines et ateliers de fabrication alimentaire,
  • laverie,
  • pêcheries,
  • espaces verts et autres travaux extérieurs…

Questions fréquemment posées par les internautes

Doit-on rendre les chaussures de sécurité après le travail ?

La réponse à cette question dépend des circonstances. Dans la plupart des cas, les chaussures de sécurité doivent être rendues à la fin de la journée de travail. Cependant, certaines entreprises peuvent demander à leurs employés de porter les mêmes chaussures de sécurité chaque jour. Dans ce cas, les chaussures ne doivent pas être rendues après le travail.

Pourquoi porter des chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité sont des équipements de protection individuelle (EPI) obligatoires pour les travailleurs exposés à des risques pour leurs pieds. Les chaussures de sécurité offrent une protection fiable contre les blessures, les chutes, les produits chimiques et autres blessures. Elles sont spécialement conçues pour prévenir les accidents et protéger les pieds des travailleurs.

Qui doit porter des chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité sont obligatoires dans certaines professions où il y a un risque de blessures ou de chutes, telles que les travaux de construction, les travaux industriels et les travaux agricoles. Les chaussures de sécurité offrent une protection supplémentaire contre les blessures et protègent les pieds des travailleurs contre les objets pointus, les produits chimiques et autres substances dangereuses.

Chaque employé a droit à combien de paires chaussures de sécurité par an ?

Dans le cadre des normes de sécurité, chaque employé a le droit à une paire de chaussures de sécurité par an. Les chaussures de sécurité doivent être conformes à la norme EN ISO 20345 et doivent répondre aux exigences de sécurité et de protection spécifiées dans la norme.

Quelles sont les obligations de l’employeur en matière d’EPI ?

L’employeur doit fournir à ses salariés des équipements de protection individuelle (EPI) adaptés à leurs tâches et à leurs conditions de travail. Les chaussures de sécurité sont des EPI obligatoires dans de nombreux secteurs professionnels. L’employeur doit donc s’assurer que les chaussures de sécurité fournies répondent aux normes en vigueur et sont adaptées à l’environnement de travail.

Les chaussures de sécurité sont-elles non obligatoires pour les métiers en cuisine ?

Les chaussures de sécurité sont obligatoires pour les métiers en cuisine et pour les entreprises d’alimentation en raison des risques spécifiques liés à l’environnement et aux conditions d’utilisation. Ces chaussures de sécurité doivent être adaptées à l’environnement et aux risques auxquels les travailleurs sont exposés et être conformes à la réglementation en vigueur.

La réglementation est-elle la même dans le secteur de l’intérim ?

La réglementation relative aux chaussures de sécurité obligatoires est sensiblement la même pour le secteur de l’intérim. En effet, les entreprises sont tenues de fournir des chaussures de sécurité à leurs employés, qu’ils soient à temps plein ou à temps partiel. Les chaussures doivent être conformes aux normes de sécurité et doivent être adaptées à la tâche à accomplir.

Plan du site