Quelles sont les armes d’autodéfense autorisées par la loi ?

portes d'entrée biométriques
Les avantages des portes d’entrée biométriques
décembre 30, 2021
chasser
3 règles à respecter pour chasser en toute sécurité
février 28, 2022
armes

Acheter ou posséder une arme d’autodéfense est parfaitement légale, tant qu’on est âgé d’au moins 18 ans. Ces armes d’autodéfense se révèlent très utiles pour se protéger d’une agression directe par une ou plusieurs individus. La loi définit clairement la nature et le type d’arme qui peut être utilisé pour se défendre.

Qu’entend-on par arme d’autodéfense ?

Généralement, il existe trois options pour se sortir d’une situation d’agression. L’utilisation d’armes anti agression comme le pistolet à air comprimé est la solution la plus accessible au grand public. L’achat et le port de ces armes sont encadrés par la loi. Pour vous défendre, vous disposez également deux autres options plus ou moins intéressantes : la pratique d’un sport de combat et le sprint. Pour beaucoup de personnes, l’option de la course peut sembler banale parfois même comique. Néanmoins, courir vite pour s’éloigner le plus possible d’un potentiel agresseur se révèle souvent une option très efficace. De plus, cela n’a aucune implication légale. D’un autre côté, la pratique de certains sports de combat peut vous être d’une grande utilité. Boxe anglaise, M.M.A, Boxe thaïlandaise les possibilités sont assez étendues.

Que dit la loi par rapport au port d’arme d’autodéfense ?

Les armes de défense sont classées dans la catégorie D. L’acquisition et la possession de tels outils sont soumises à certaines conditions. En effet, vous devez avoir un motif légitime. Dans le cadre d’un contrôle inopiné par les forces de l’ordre, vous pouvez être amené à fournir votre motif légitime. En cas d’incident, il ne suffit pas de prétendre que l’arme est là pour vous aider à sortir d’une situation dangereuse. Des facteurs comme les circonstances, le lieu et le contexte sont également pris en compte par les autorités compétentes. Si ces dernières constatent le non-respect de la réglementation en vigueur, vous risquez une peine d’emprisonnement qui peut aller jusqu’à deux années ainsi qu’une amende. Il vous faut alors maîtriser les situations dans lesquelles vous pouvez utiliser de telles armes.

Quand peut-on faire usage d’une arme d’autodéfense ?

Tout citoyen a le droit de se défendre face à une agression physique directe : on parle de légitime défense. Pour assurer sa sécurité, il peut utiliser une bombe lacrymogène, un couteau, une carabine à air comprimé ou toute arme d’autodéfense à sa disposition. Toutefois, l’acte de défense doit remplir certaines conditions pour que soyez à l’abri d’un éventuel démêlé avec la justice. À cet effet, il est important que la défense soit à la mesure de l’attaque. Vous ne devez pas exagérer dans le choix de votre arme d’autodéfense. Si quelqu’un vous attaque avec un spray au poivre et que vous ripostez avec une machette, votre réaction est disproportionnée.

En plus de ne pas être discrète, votre arme anti agression est beaucoup plus dangereuse que celle de votre agresseur. Les conditions de légitime défense ne sont donc pas réunies. Un autre point très important de légitime défense, c’est le timing de votre réaction. Elle ne doit pas survenir ni trop tôt ni trop tard. Se défendre lors d’une agression tout en restant sous le couvert de la loi est donc un acte assez complexe. Il est important d’utiliser une arme d’autodéfense autorisée par la loi.

Quelles sont les armes de défense légales ?

Il existe une large panoplie d’armes d’autodéfense disponible et dont l’acquisition est totalement couverte par la loi. Le poing électrique en est un exemple. Encore connue sous le nom de schocker, cette arme est non létale. Son fonctionnement repose sur le principe de la création d’un arc électrique dans le but d’assommer l’agresseur pendant plusieurs minutes. Vous devez tout de même faire attention à ne pas frapper une partie vitale comme la zone près du cœur ou encore la tête. Comme arme d’autodéfense, on retrouve également le pistolet à plomb. Ce type d’armes défensives regroupe les armes de poing telles que le pistolet co2, le revolver co2 et même le pistolet à air comprimé. En plus de son caractère ludique, le pistolet à plomb est une arme qui permet de se défendre à moindre coût.

En dehors de ce type d’armes, vous pouvez également opter pour l’un des aérosols de défense disponibles sur le marché. L’un des plus puissants est sans aucun doute le spray au poivre. Après utilisation de votre outil de défense, votre agresseur (qui a reçu le mélange) va ressentir une certaine douleur dont la conséquence directe est son immobilisation. Vous avez alors le temps de vous enfuir à bonne distance. Le spray est discret, facile d’utilisation et surtout il peut être aisément transporté sur soi. En outre, il n’a pas d’effet de retour même s’il s’avère qu’il y a un vent de face.