3 règles à respecter pour chasser en toute sécurité

armes
Quelles sont les armes d’autodéfense autorisées par la loi ?
février 23, 2022
coffre fort
Sécurité des biens : 3 bons réflexes à adopter chez soi
mai 27, 2022
chasser

La chasse est une pratique sportive comptant de nombreux passionnés. Néanmoins, les risques d’accident sont nombreux. Il est donc important de suivre les règles en vigueur afin de chasser en toute sécurité. Celles-ci concernent les accessoires de chasse indispensables, tels que la protection auditive et les lunettes de protection. Vous devez aussi disposer d’une boussole. Il faut, entre autres, s’assurer d’une bonne maîtrise sur la manipulation et l’entretien des armes.

1. Les règles de sécurité concernant les armes

Il existe plusieurs types d’armes dédiées à la chasse que l’on peut se procurer dans une armurerie. Le choix dépend de plusieurs facteurs, en l’occurrence le type de gibier ou encore votre dextérité à l’utiliser correctement. Si vous chassez du grand gibier, il est préférable d’opter pour un fusil de chasse ou une carabine à air comprimé. Ces derniers sont suffisamment puissants pour être efficaces dès le premier tir. En fonction de l’arme que vous choisissez, vous devez aussi vous munir des cartouches de chasse correspondantes. Il faut savoir qu’il est interdit de circuler en voiture avec une arme chargée. Ces types d’armes conviennent également si vous voulez chasser des canards ou des oies sauvages. Ils ont la particularité d’avoir une longue portée, vous évitant d’approcher trop près de vos gibiers.

Pour votre sécurité durant votre partie de chasse, vous aurez aussi besoin d’une arme à point facilement accessible. Le pistolet à plomb est une excellente alternative, car il vous permet de faire face à différentes situations et de vous protéger en cas d’attaques d’animaux sauvages. Il faut aussi savoir que les armes peuvent dysfonctionner si elles sont mal entretenues. Il est crucial de savoir les démonter afin de nettoyer chaque pièce et vérifier qu’elles ne sont pas usées. À noter aussi que les armes émettent généralement des bruits assourdissants. De ce fait, vous devez porter une protection auditive. Il vous faut également avoir des lunettes de protection afin de vous protéger des éventuels éclats des cartouches.

2. Les règles de base pour chasser en toute sécurité

Quels que soient les types de gibier que vous chassez, vous devez vous conformer aux contraintes obligatoires de cette activité. Il vous faut donc porter des vêtements de chasse, qui sont de couleur orange. Ceux-ci doivent être complétés par un chapeau orange pendant la saison de chasse au chevreuil. Vous devez, par ailleurs, tenir compte des conditions météorologiques. Vous préparerez mieux vos accessoires de chasse, notamment des bottes et un imperméable. N’oubliez pas d’emporter avec vous une carte et une boussole avec GPS pour vous aider à vous orienter.

Il est également important de manier toutes les armes à feu avec beaucoup de vigilance et une extrême prudence. Vous devez vous assurer que la cible est seule et que la zone de tir est bien dégagée. Cela éviterait de blesser quelqu’un ou d’autres, animaux. Par mesure de sécurité, vous devez aussi informer vos proches de l’endroit où vous comptez vous rendre et de l’heure de votre retour. Il est généralement préférable d’emmener un chien de chasse pour retrouver le gibier. Vous éviterez ainsi de vous aventurer en terrain inconnu.

Si jamais vous vous retrouvez face à une situation d’urgence, il est important de garder votre calme et d’attendre les secours. Prévoyez toujours de la nourriture et des boissons sur vous. Il est important de savoir allumer le feu, quelles que soient les saisons et les conditions météorologiques. Vous devez aussi disposer d’une trousse de premiers secours comme tous les chasseurs. Ces derniers peuvent alors vous prodiguer les premiers soins en cas de blessure.

3. Les règles générales pour la pratique de la chasse

Chaque chasseur doit disposer de sceaux spécifiques en plus de son permis de chasse. Il faut savoir qu’il est interdit de le donner à quelqu’un ou d’utiliser celui d’autres chasseurs. Cet accessoire est indispensable pour marquer un animal abattu, en l’occurrence du gros gibier comme un cerf ou un chevreuil. Vous devez d’ailleurs laisser le sceau sur votre cible tout au long de son transport jusqu’à votre domicile ou chez un boucher. Il est, entre autres, important de savoir distinguer les différents types d’animaux afin d’éviter toute erreur. Il faut toujours se conformer aux détails indiqués sur le permis de chasse, notamment le sexe et l’âge de l’animal. Vous devez aussi connaître le nombre maximal d’animaux que vous pouvez abattre au cours d’une saison.

Le quota autorisé doit être respecté afin de préserver l’équilibre de chaque type d’animal et d’éviter de mettre en péril leur cycle de reproduction. Lorsque vous quittez le site, vous devez veiller à le nettoyer. Il faut ainsi enlever les abris temporaires que vous avez construits et enlever tous les détritus. Ceux-ci risquent effectivement de polluer l’environnement et de détériorer l’habitat naturel des animaux que vous chassez. Bien évidemment, toutes ces règles sont valables pour les chasseurs en groupe.