Portes coupe-feu : caractéristiques et normes pour une meilleure sécurité

Construction : les équipements de protections collectifs et individuels
mars 18, 2021
Protection contre l’incendie : ce qu’il faut faire
mars 18, 2021

Que sont les portes coupe-feu ?

Les portes coupe-feu sont des portes et des portails conçus pour assurer la sécurité incendie, car ils répondent aux normes applicables et empêchent la propagation des flammes.

Que signifient les initiales ?

Elles sont également appelées portes REI, où cet acronyme signifie l’acronyme formé de 3 mots français :

Résistance : indique que la porte est résistante aux flammes et empêche donc la propagation du feu au-delà de l’environnement dans lequel elle s’enflamme.

Etanchéité  : étanche à l’air, il empêche les gaz produits par l’incendie de se propager à d’autres milieux, restant ainsi confinés là où le feu s’est développé.

Isolation thermique (Isolement) : la porte isole les pièces de celle où le feu s’est déclaré, ce qui permet de maintenir leur température à un niveau normal.

Certains types de portes coupe-feu sont simplement indiqués par les initiales RE ou R, ils n’ont donc que quelques-unes de ces caractéristiques.

…et les chiffres ?

À côté de l’abréviation, il y a généralement un nombre (30, 60, 90, 120 et 180) qui indique en minutes le temps pendant lequel la porte est capable de résister au feu, sur la base des tests effectués et de la certification obtenue.

Types de portes coupe-feu

Les portes coupe-feu peuvent également être automatiques, avec la possibilité de les actionner sans être touchées, à distance ou depuis un centre de contrôle. En bref, il existe sur le marché différents types de portes coupe-feu qui doivent être choisies avec les conseils d’un technicien, afin de compléter adéquatement un système de lutte contre l’incendie.

Il existe essentiellement deux types de portes coupe-feu :

Caractéristiques des portes coupe-feu à charnières

Les portes du premier type peuvent être à un ou deux battants et sont fabriquées avec des matériaux conçus pour une grande résistance à la flamme :

Portes coulissantes coupe-feu

Les coulissants, en revanche, sont principalement utilisés pour la sécurité des environnements industriels mais sont également fabriqués avec le même type de matériaux ignifuges. Très importants sont les joints, qui empêchent la propagation de l’air et donc d’alimenter les flammes.

Normes pour les portes coupe-feu

La norme de référence pour les portes coupe-feu est la norme UNI 9723:1990 A1 (Résistance au feu des portes et autres éléments de fermeture) qui établit la manière dont les portes coupe-feu doivent être approuvées et la marque de conformité avec laquelle elles doivent être équipées.

Les mesures législatives auxquelles il convient de se référer sont cependant

Décret du 14 décembre 1993 : normes techniques et de procédure pour le classement de la résistance au feu et l’homologation des portes et autres éléments de fermeture

Décret 27 janvier 1999 : Résistance au feu des portes et autres éléments de fermeture, essais et critères de classification

Décret 21 juin 2004 : Normes techniques et procédurales pour la classification de la résistance au feu et l’homologation des portes et autres éléments de fermeture

Décret 16 février 2007 : Classification de la résistance au feu des produits et des éléments de construction des ouvrages de construction.

La loi prévoit les cas spécifiques dans lesquels ce type de portes doit être installé et également qu’elles sont soumises à la délivrance d’une autorisation après le contrôle des pompiers.

Dans les zones résidentielles, par exemple, la fermeture des garages est prescrite.

Pour être conformes aux normes, les portes coupe-feu doivent non seulement être certifiées et installées correctement, mais aussi être inspectées périodiquement pour vérifier leur état.