Détecteurs de fumée pour prémunir les bâtiments des incendies

matériaux de construction
Prévention de l’incendie : matériaux de construction
décembre 1, 2015
Sécurité électrique
Sécurité électrique : notion de courant de fuite
décembre 1, 2015
détecteurs de fumée

Environ toutes les deux minutes, un incendie se produit en France faisant près de 250 000 victimes. Selon les constatations, ce n’est pas le feu qui cause le plus de dégâts mais plutôt les fumées. En effet, il a été révélé que 80 % des victimes sont morts intoxiquées par les fumées. Pour éviter un tel accident, il existe une mesure simple que devrait adopter tous les Français depuis le 8 mars 2015, l’installation de détecteur de fumée.

Une obligation selon la loi du 8 mars 2010

Depuis le 8 mars 2015, les usagers se doivent d’équiper leur habitation d’au moins un détecteur de fumée pour prévenir les risques d’incendie. L’appareil doit être installé en hauteur dans un lieu de circulation ou dans un endroit stratégique à proximité des chambres et à distance des murs ou encore des sources de vapeur. Celui-ci doit être installé par le propriétaire d’un logement en location et dans le cas où le logement est déjà loué, il se doit soit de fournir le détecteur à son locataire soit lui rembourser l’achat. Peu importe la situation, c’est au propriétaire du logement de poser le détecteur. En ce qui concerne les bailleurs qui sont à la tête de plusieurs logements comme un HLM, et qui n’a pas encore procédé à l’installation de détecteurs de fumée, ils auront jusqu’à la fin de cette année pour le faire. Cette opportunité est possible seulement s’ils ont signé un contrat d’achat au plus tard le 8 mars 2015. C’est par la suite aux occupants de l’habitation d’entretenir et veiller au bon fonctionnement du matériel.

Où installer les détecteurs de fumée ?

Le rôle d’un détecteur de fumée est de veiller à la sécurité des dormeurs. En cas d’incendie, l’appareil émet une alarme sonore qui les réveille avant qu’il ne soit trop tard. Ils peuvent ainsi se sortir de la maison en feu à temps. Pour que chacun puisse entendre clairement ce signal de confusion, il est préférable d’installer le détecteur dans le couloir qui relie toutes les chambres. Par ailleurs, si l’occupant a la fâcheuse habitude de fumer au lit, il convient d’installer un appareil dans sa chambre, c’est également recommandé pour les personnes qui se couchent sans débrancher leur couverture chauffante. Cette mesure est aussi recommandée si la chambre se dote d’un chauffage d’appoint ou une cheminée. Les logements qui comportent plusieurs étages doivent avoir un détecteur par niveau. Ainsi, si un feu se déclare au rez-de-chaussée tout le monde sera prévenu à temps. Il ne faut cependant pas installer les détecteurs à côté d’une cuisine ou encore de la salle de bain sinon ils risquent de se déclencher trop souvent.