Quels vêtements de travail choisir en hiver ?

vêtements de travail

Lorsque l’on travaille en extérieur par grand froid ou dans des conditions climatiques rudes, il est important de trouver un équilibre entre un vêtement de travail chaud et un vêtement de travail fonctionnel, les 2 n’étant pas incompatibles. Même en couches, certains vêtements de travail professionnels classiques ou EPI peuvent s’avérer insuffisants. Il est donc important de privilégier certaines matières. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils simples, mais utiles et logiques pour affronter l’hiver sereinement, sans craindre l’hypothermie et s’avoir comment s’habiller lorsque l’on évolue toute la journée en extérieur.

Superposer les couches de vêtements logiquement

On s’imagine tous qu’il suffit simplement de superposer les couches de vêtements pour ne pas avoir froid : Oui et Non ! Il faut pour cela respecter une certaine logique dans les associations, en fonction des conditions climatiques à affronter. Les canadiens appellent cette technique “s’habiller en pelures d’oignon”.

1ère couche : mettre un vêtement respirant

Il s’agit ici de la couche de base, des sous-vêtements, souvent un tee shirt et un caleçon, celle qui sera en contact direct avec la peau. Il est préférable de la choisir en polyester, car cette matière permet une très bonne évacuation de l’humidité et sèche rapidement. Choisissez le également près du corps.

2ème couche : mettre un vêtement isolant

Cette couche intermédiaire a pour objectif de conserver la chaleur naturelle du corps et d’emprisonner l’air. La veste polaire constitue un vêtement de travail pour le froid incontournable, tout comme la veste Softshell, dotée d’une triple composition, et qui possède une membrane imperméable, un film respirant et une couche intérieure en micro-polaire. Vous pourrez également opter pour un pull en laine, doté de très bonnes propriétés thermiques et isolantes.

3ème couche : Porter un vêtement imperméable

Il s’agit ici de la dernière couche, celle qui vous protègera contres les éléments extérieurs: vent, neige, pluie, etc. Parka ou blouson de travail, peu importe, à condition que ce vêtement professionnel soit à la fois respirant, coupe-vent et surtout imperméable.

Enfiler un pantalon thermique

Dès que le froid s’installe, il est important de protéger toutes les parties du corps. Lorsque vous choisissez votre pantalon de travail, il est impératif d’y retrouver les mêmes caractéristiques que pour vos hauts, à savoir respirabilité, imperméabilité, confort et doublure thermique. Certaines marques proposent même des sous pantalons de travail thermiques pour une protection totale contre les grands froids. Si besoin, vous pouvez prévoir également dans votre sac un pantalon imperméable ou un ensemble de pluie que vous enfilerez par dessus votre pantalon de travail.

Protéger les extrémités

Le froid tout comme l’humidité s’infiltrent par toutes les extrémités non couvertes. Il est donc impératif de toutes les protéger.

Les chaussures de sécurité

Il est préférable d’opter pour une paire de chaussures de sécurité imperméable, montantes et rembourrées ou doublées, et de préférence en cuir. Ainsi, vos pieds seront maintenus au chaud durant votre activité professionnelle.

Les chaussettes de travail

Oubliez les chaussettes en coton et optez pour des chaussettes en polyester, associées si nécessaire à une paire de chaussettes en laine pour une protection optimale en cas de grand froid, pour bénéficier d’une association de couches respirante et isolante.

La protection des mains et de la tête

Les mains et le visage, tout comme les pieds, sont des parties du corps très sensibles, qui mettent beaucoup de temps à se réchauffer. Il ne faut donc surtout pas les négliger.

Prévoyez donc, selon vos goûts, une cagoule en polaire, une casquette fourrée, un bonnet grand froid en laine associé à un cache nez ou une écharpe en laine pour une protection totale de votre visage et de votre cou, ainsi que des gants d’hiver en laine, polaire ou cuir, ou des mitaines, et des sous gants, selon la profession que vous exercez.

Notez qu’un casque de chantier ne vous protègera pas des intempéries, mais juste des risques inhérents à votre activité, tout comme tous les autres équipements de protection individuelle (EPI).

Vérifier les normes

Afin de vous assurez que les équipements de protection du corps que vous avez choisis (combinaison de travail, blouson de travail, bonnet, gants, pantalon, etc.) vous apportent bien une protection optimale contre le vent, le froid, et toutes autres conditions climatiques rudes, assurez vous qu’ils respectent bien la norme EN 343 (pour une protection jusqu’à des températures de 5°C, et la norme EN 342 (protection contre des températures inférieurs à -5°C + résistance évaporative, thermique et perméabilité à l’air).

Bien choisir les tissus et matières

Toutes les matières et textiles n’ont pas les mêmes propriétés de protection thermique et d’imperméabilité. Découvrez ici les principaux tissus utilisés dans la conception des vêtements de travail grand froid et leurs principales caractéristiques :

  • Le Softshell : ce tissu est une association de 3 membranes aux propriétés isolante, respirante, thermique et déperlante.
  • Le Coolmax : ce tissu, fabriqué à base de fibres polyester, permet une très bonne évaporation de la transpiration et une très bonne thermorégulation de la température du corps. De nombreux marques utilisent d’ailleurs cette matière dans la conception de leur tee-shirt.
  • Le poly-coton : matière qui permet de bénéficier de l’élasticité et de la résistance du polyester, associées aux propriétés respirantes, absorbantes, souples et agréables à porter du coton.
  • Le Gore-Tex : A la fois anti-transpirant et imperméable
  • Le Rip-stop : utilisé principalement pour renforcer les zones sensibles des vêtements, il possède également de grandes propriétés imperméables
  • Le polaire : tissu à la fois chaud, léger et confortable. De nombreuses vestes et de nombreux blousons de travail grand froid possèdent d’ailleurs une doublure polaire.

Respirante, isolante et imperméable: c’est le trio gagnant que doit respecter votre tenue professionnelle pour affronter les grands froids de l’hiver et toutes les intempéries qui l’accompagnent.

Pensez enfin que bien se protéger, c’est aussi savoir se découvrir quand les conditions climatiques sont un peu plus clémentes. De nombreux blousons et gilets de travail possèdent des manches amovibles, ce qui peut constituer également une très bonne alternative pour s’adapter à la météo. Mais on prend son temps, et on enlève les couches au fur et à mesure, en commençant par les gants.