Des coffres-forts innovants et gratuits dans les agences bancaires

Conseils pour protéger votre maison contre les cambriolages
mars 18, 2021
6 conseils pour choisir le bon coffre-fort domestique
mars 29, 2021

Des banques ont mis en place un nouveau service innovant. Elles veulent attirer les clients et les non-clients dans leurs agences grâce à des coffres-forts gratuits. Il combine l’expérience numérique et physique du client.

L’objectif du nouveau concept d’agence est non seulement de devenir la banque multicanal la plus personnelle, mais aussi de se présenter comme un bon voisin dans les zones de marché de ses agences. Les agences doivent devenir des lieux de rencontre dans le quartier concerné, où les gens se rencontrent, se sentent à l’aise, échangent des idées et effectuent leurs opérations bancaires.

Des casiers gratuits comme service d’agence innovant

Une banque propose désormais un service nouveau et innovant dans ses succursales pour répondre à cette demande. Il est appelé “Kiekmo”. Les clients et les non-clients peuvent utiliser un casier gratuit pendant 24 heures au maximum. La nouvelle offre permet de stocker, d’échanger ou de remettre des achats, des sacs, des équipements de sport ou d’autres articles de manière simple et flexible.

Les nouveaux casiers sont disponibles en deux tailles dans l’espace libre-service des agences bancaires et sont accessibles 24 heures sur 24. Les personnes intéressées peuvent réserver un casier via l’application kiekmo. Pour ce faire, ils doivent fournir leur nom et leur adresse, mais ils ne doivent pas nécessairement être ou devenir un client de le banque. Ils reçoivent un code sur leur smartphone, qui sert à ouvrir et à fermer le casier et peut également être partagé avec d’autres personnes en déplacement.

Les possibilités d’utilisation sont nombreuses et variées : par exemple, la clé de l’appartement d’un membre de la famille peut être conservée en toute sécurité pendant une courte période, la perceuse peut être fournie à un voisin, ou les achats ou les équipements sportifs peuvent être stockés temporairement. Les détaillants peuvent également stocker des marchandises pour que leurs clients puissent les récupérer.

Si le contenu n’a pas été récupéré après 24 heures, la banque expédiera les marchandises moyennant une redevance. Dans un premier temps, une centaine de compartiments de tailles diverses sont disponibles dans neuf sites de la banque. Si l’offre est bien accueillie, elle sera disponible dans tout le territoire. Les parties concernées n’ont fourni aucune information sur les coûts d’investissement. Selon les recherches de la banque, le coût total de l’investissement pour le développement de l’application et des 100 premiers casiers devrait se situer dans la fourchette inférieure à six chiffres.

Canal d’information numérique pour le voisinage

En plus du service de consigne, l’application offre la possibilité d’obtenir des informations sur des faits et des histoires intéressants du quartier, ainsi que d’échanger des informations sur l’actualité et les événements du quartier. Les rédacteurs de kiekmo fourniront un contenu de première main, mais incluront également des nouvelles sélectionnées du quartier provenant de partenaires médiatiques locaux. Tous les contenus peuvent être liés, partagés et commentés. Le contenu fourni par les utilisateurs, par exemple sur les événements, passera par la rédaction.

Dans une phase ultérieure d’expansion, un “tableau d’affichage” numérique doit être créé, avec lequel les résidents peuvent se mettre en réseau, par exemple pour échanger des conseils sur la manière d’organiser les services quotidiens (des baby-sitters aux conseillers fiscaux).

Un service numérique innovant en dehors du secteur bancaire

La combinaison de cette nouvelle offre de services physiques dans une agence bancaire avec un accès numérique via une application pour smartphone est unique à ce jour et peut donc être décrite comme une véritable innovation. La demande correspondante des clients est issue de la tendance à l’économie de partage et, entre autres, de discussions avec des groupes de discussion. L’idée centrale est d’offrir aux clients et aux non-clients une réelle valeur ajoutée, en faisant entrer la banque dans la conversation et en ramenant les gens dans les agences plus souvent.

La nouvelle offre du groupe bancaire n’est pas seulement un service client précieux, mais aussi une campagne de marketing réussie. La banque pourrait ainsi réussir à s’intégrer encore plus fortement dans la vie quotidienne des citoyens. Il reste à voir si cela va réellement augmenter le nombre de visites dans les agences et si des affaires concrètes peuvent en être tirées.