Contrôler et sécuriser les accès aux bâtiments de son entreprise

hygiène professionnelle
Découvrir les équipements pour hygiène professionnelle
septembre 3, 2018
Sécurité des biens et des personnes : achat de matériel spécialisé en ligne
novembre 1, 2018
sécuriser les accès aux bâtiments

Pour une entreprise, la protection optimisée des bâtiments ainsi que l’intégralité du personnel est un point capital qu’il ne faut jamais négliger. Afin d’y parvenir, il n’y a pas meilleure option que de renforcer davantage le contrôle d’accès à l’environnement professionnel. Avec un tel dispositif, vous avez la possibilité de contrôler à distance les accès aux bâtiments de votre entreprise.

L’importance du contrôle d’accès au sein de votre entreprise

Le dispositif de contrôle d’accès s’agit bien évidemment d’un rouage indispensable permettant de sécuriser au maximum les personnels, les biens matériels, les données sensibles, sans oublier les locaux de votre entreprise. Avec un tel système de sécurité, vous avez la possibilité de gérer efficacement les entrées et les sorties des personnes. D’autant plus, vous pouvez même fixer un accès libre ou limité à un endroit précis de votre établissement. Pour chaque personne ou groupe de personnes, vous êtes libre de mettre en place différents niveaux de sécurité afin de préserver la sécurité de votre entreprise. Normalement, le contrôle d’accès se fait généralement avec un badge, carte magnétique, un pass, digicode, biométrie, etc. Donc, nul besoin de serrure standard ni de clé ! Si vous avez le projet de renforcer au maximum le contrôle d’accès à votre domaine professionnel, vous trouverez toutes les réponses à votre question sur spvi.fr. Vous pouvez commencer par faire une demande de devis rapide.

Comment mettre au point ses dispositifs de contrôle d’accès ?

Afin de permettre l’identification des personnes au sein de votre entreprise, le dispositif de contrôle d’accès peut recourir à différentes technologies :

  • Il y a d’abord la badgeuse qui nécessite bien évidemment l’intervention des badges, d’un terminal électronique et d’un système d’exploitation. Avec un lecteur de badge, vous bénéficiez d’un système informatique permettant de filtrer, de contrôler et d’autoriser efficacement les entrées et sorties de la personne et des autres visiteurs au sein de votre entreprise. Près de la badgeuse, la personne doit approcher son badge magnétique individualisé pour pouvoir passer. Par ailleurs, les serrures avec badge magnétique sont souvent appliquées sur des portes protégeant des zones sécurisées. Donc, si une personne tente d’y pénétrer en dehors des heures ouvrables, les autorités seront tout de suite alertées par une sirène d’alarme.
  • Ensuite, il y a la serrure magnétique qui est aussi très pratique pour contrôler à bien l’accès dans les locaux de votre entreprise. Cette fois-ci, l’usage d’une clé magnétique est indispensable. Cette clé va donc s’introduire dans la serrure magnétique et va mettre en action un aimant qui va lui-même actionner une goupille et déverrouiller une porte. Une telle serrure sécurisée est surtout utilisée dans des locaux d’usage collectif.
  • Le lecteur biométrie, même très couteuse, parait être la solution adéquate pour optimiser le contrôle d’accès de votre société. Ce dispositif se focalise surtout sur la reconnaissance des empreintes digitales ou de l’iris selon vos besoins. La biométrie est donc très fiable et peut vous garantir une très haute sécurité. De plus, il est en mesure de capter tout changements et évolutions du corps humain.
  • Hormis ces 3 principaux systèmes de contrôle d’accès, vous pouvez aussi opter pour les serrures sans fil (utilisation d’un code personnel), la technologie RFID (utilisation des badges RFID), le portier audio/vidéo (interphone et caméra à distance), les cylindres électroniques et beaucoup d’autres encore.

Les démarches administratives : que faut-il savoir ?

En effet, la mise en place d’un système de contrôle d’accès doit strictement répondre à des normes électriques en vigueur. En même temps, cela doit se faire en accord avec le Code du Travail. D’abord, en tant que directeur d’entreprise, votre première obligation est de demander en amont l’avis de tous les personnels individuellement et via leurs représentants. Quel que soit le système que vous allez opter, celui-ci doit respecter scrupuleusement la loi « informatique et liberté ». Par ailleurs, la durée de conservation des données d’accès doit être limitée de 3 mois ou 5 ans selon les cas qui se présentent.