Le bien-être au travail et ses avantages ?

Posséder coffre-fort ignifuge
Les avantages de posséder coffre-fort ignifuge
mai 11, 2020
chronotachygraphe
Comment être en conformité avec le chronotachygraphe ?
juin 24, 2020
Bien-être au travail

Quelle que soit la catégorie professionnelle, chaque employé contribue au chiffre d’affaires d’une entreprise. De ce fait, l’ensemble du personnel est comme une chaîne qui ne peut que tourner ensemble. Dans ce contexte, leur motivation est un élément-clé de la productivité.

Une production optimisée

Selon des études faites dans des universités et des institutions de télécommunication, entre autres Étude Oxford Business School et British Telecoms, le bien être au travail contribue à l’amélioration de la production d’une entreprise, quel que soit son domaine d’activité. La production augmente de 12 à 13 % quand les salariés sont heureux. Le bien-être regroupe 5 éléments, à savoir les côtés physiques, psychologiques, sociaux, organisationnels et humains. Chaque point a une importance certaine dans le bien être en entreprise, mais la santé psychologique n’est jamais à négliger puisque la quiétude limite les risques psychosociaux.

Les avantages à chaque niveau

Levier majeur de la production, le bien-être physique est primordial. Le confort et le cadre de travail sont les éléments mentionnés ici. En veillant à l’ergonomie des bureaux et à la qualité des équipements, l’employeur participe au bien-être physique, qui consiste à éviter les douleurs corporelles et la fatigue. En l’occurrence, des employés qui se sentent bien physiquement ne s’absentent pas souvent pour arrêt-maladie. Ceci concerne donc la santé et sécurité au travail ainsi que les risques professionnels, notamment pour les travailleurs qui doivent investir physiquement.
Préserver le bien-être psychologique dans une société est également important. Cette catégorie concerne notamment la cohérence du temps de travail avec le volume à réaliser, l’autonomie et la reconnaissance des supérieurs hiérarchiques. Avec ces éléments, le salarié se sent utile et trouve plus de sens à travailler et à atteindre des objectifs. L’utilité de sa mission le rend responsable et plus motivé dans la mesure où cette idée lui permet d’éviter le burn-out, le stress, ainsi que la fatigue émotionnelle. Les conflits de valeur et les exigences émotionnelles sont très nocifs à la motivation psychologique des travailleurs.
D’autre part, le bien-être social constitue un pilier du confort au travail. La cohésion des équipes, les relations agréables, le soutien réciproque entre collaborateurs et le respect mutuel entre les hiérarchies sont les éléments qui s’y rapportent. Avec toutes ces conditions réunies, un employé fait facilement face à ses charges de travail. Chaque équipe est motivée pour atteindre ensemble un objectif commun, et impatiente de servir les intérêts de la société, par le biais de son hiérarchie.
Le bien-être organisationnel est aussi important pour assurer la productivité dans une entreprise. La flexibilité des horaires et la possibilité de télétravail, en vue d’équilibrer la vie privée et professionnelle des salariés, contribuent à la mise en place d’une structure adéquate pour les salariés. Une telle initiative est possible quand la confiance règne entre employeurs et employés, chacun à leur niveau hiérarchique. En permettant aux employés de s’organiser par eux-mêmes, les managers leur donnent la chance d’augmenter leur motivation et leur productivité en même temps. La majorité des employés deviennent plus performantes en adoptant et en suivant leurs propres organisations, exemptes de pression, mais sans perdre de vue les objectifs lancés par l’entreprise.
Le bien-être humain se manifeste à travers l’éthique et les valeurs de l’entreprise, que les dirigeants doivent partager avec les employés afin d’avoir de bons résultats. Généralement, les salariés s’identifient par rapport à l’entreprise et ont la même vision que les employeurs. Cette façon de voir les choses leur donne l’opportunité de mieux intégrer leur rôle et leur place dans l’entreprise, pour une motivation au quotidien.

Une responsabilité partagée

Le bien-être des travailleurs s’avère être une responsabilité partagée entre les personnes concernées et les employeurs. Chacun doit faire preuve de bonne volonté pour que les membres soient conscients de l’importance de leur présence dans la société. Salariés et managers sont acteurs du bien-être sur leur lieu de travail, dans la mesure où chacun doit participer à la vie quotidienne au sein de cette communauté. Pour illustrer ceci, la sécurité au travail relève de la responsabilité des deux parties. D’un côté, l’employeur leur procure tous les moyens matériels et les équipements et, d’un autre, l’employé accepte de veiller à sa propre sécurité en échange. Dans tous les cas, de manière directe ou indirecte, chaque personne qui travaille dans une société contribue à apporter le bien-être, de quelque manière que ce soit.

Les résultats concrets du bien-être au travail

Les salariés heureux ne s’absentent pas souvent, que ce soit par suite d’une maladie ou d’autres motifs. Ces derniers sont aussi loyaux, productifs et créatifs. Afin de procurer le bien-être des employés au travail, les managers devront apprendre plus sur la formation qualité de vie au travail. Aussi, les différentes équipes doivent recevoir une formation qualité de vie en entreprise. Toujours est-il que le management, le cadre de travail, la mise en place d’une démarche de qualité de vie au travail et le développement des compétences font pareillement partie des leviers à préserver. Dans le but de préserver l’esprit d’équipe, les dirigeants doivent organiser régulièrement un team building régulièrement. L’ambiance de communication dans un endroit neutre et plaisant est plus propice à une amélioration des relations et à la cohésion d’équipe. Dans une grande entreprise, ces événements représentent aussi un moyen pour mieux se connaître et bien travailler ensemble.