Principale mission de l’agent de sécurité sur chantier

agent de sécurité

Le Code de sécurité concernant les travaux de construction établit des règles strictes. Parmi celles-ci figurent l’obligation d’engager un agent de sécurité sur un chantier de construction. La loi précise qu’il est sous la responsabilité du maître d’œuvre. Ce passage du code de sécurité s’applique uniquement aux chantiers de 8 millions d’euros ou les chantiers employant plus de 150 travailleurs.

Rôle de l’agent de sécurité sur le chantier

Selon l’art 2.5.4-3 du Code de sécurité pour les travaux de construction, l’agent de sécurité a pour rôle de veiller à la sécurité. A ce titre, il coordonne des recommandations et met en place des mesures de sécurité propres au chantier et veillera à les faire respecter. Il prendra le temps de s’assurer que chaque travailleur est bien conscient des risques qu’il prend. Il reçoit par ailleurs, les consignes ainsi que les procès-verbaux des comités de sécurité des employeurs et participe  à l’élaboration des consignes de sécurité. Enfin, il intervient en cas de risque. Outre ces éléments cités dans le Code de sécurité, l’agent de sécurité accueille également les employés et anime le comité de chantier. Dans certains cas, il prend même en charge la visite de chanter. En gros, son rôle est de réduire les risques d’accidents du travail. Pour mener à bien ses obligations, il a besoin de la collaboration étroite du directeur ou du chargé de projet, le contremaître, les travailleurs ou encore le surintendant. Cette démarche permettra par la suite au gestionnaire qui reste sur le chantier de mieux administrer l’échéancier des travaux et la production des sous-traitants.

Les principales qualités d’un agent de sécurité

Pour convaincre les employés ainsi que toutes les personnes présentes sur un chantier des risques qu’ils prennent, l’agent de sécurité se doit avoir une certaine assurance. C’est grâce à cette aptitude qu’il évite les accidents même si on ne voit pas toujours les efforts qu’il déploie.  Il améliore la prise en charge de la prévention dans les entreprises où il intervient et passe un message clair et concis. Il se doit aussi d’avoir des compétences spécifiques dans le domaine des relations interpersonnelles. En plus d’être un bon communicateur, il faut aussi qu’il sache écouter. Enfin, il se doit d’exercer son autorité au niveau du chantier, même si cette tâche n’est pas toujours évidente. La réduction du taux d’accidents du travail sur les chantiers de construction et l’amoindrissement des taux de cotisations dans ce secteur sont toutefois autant de preuves qui démontrent les efforts fournis par les agents de sécurité portent leur fruit.

————————————————-
Pour en savoir plus cliquez ici